la femme est sous w blindage chaussures tennis uc w sous rapid le - noir - bleu - mauve 5f74d8

la femme est sous w blindage chaussures tennis uc w sous rapid le - noir - bleu - mauve 5f74d8
converse chuck taylor all star dec salut 554888f s taille 5 et 10 nouvelles nib amusant!,des chaussures nike air max thea noir taille 8 étroite des femmesadidas edge lux - rose - femmes,formation des femmes à cloudtec atheltic en chaussures taille 7 gris - vert,fila f909r vénus sangle Violet Blanc glisse sur les chaussures de marche de basketsnouveau solde 's 574 serpent luxe chaussures noires,converse tc caoutchouc salut max, cyan espace bleu / noir 9,5 nwob femmes seule -adidas cloudfoam un string 's légende encre / tech / choc b43600 encre roseles nouvelles chaussures drainmaker iii - sentier de la carrière des bonbons Hommes the,foi de décontamination les femmes (cuir) zéphyr bleu vn0a38epmri taille 8 chaussures,nike 's taille 7 double fusion x 2 Gris volt Rose chaussure de sport; nouveau w / o boxcole haan s florriesam faible taille dentelle fashion baskets pourpre page 6,nouveau solde zante v3 mousse fraîche s staten island en pointure 5,des chaussures adidas perforFemmece s supernova bb3104 nib bleu taille 10,11,les haut kustommade toile rose von dutch chaussures sz 8 des baskets,nouveau s 9 balance w575li2 cush espadrilles gris formation rose,nouveau crew femme est nouvel équilibre?pour j. crew 791 cuir cour chaussure en roseles camionnettes les chaussures à enfiler lite sepia rose surfer 's 10,l'expérience des territoires du nord - ouest baskets nike Gris -Noir - 6 taille 11,teva 's w freewheel chaussures m velours noir 8,les femmes y flex train sketchers rendeHommes t engage - choisir sz / couleurvn08g1r0s vans femmes old skool - tawny marron en cuir véritable blanc,nike libre rn gs - femmes - enfants rose 833993-600 d'espadrilles,nike air max - 0 taille 4 - 5 857661 formateurs royaume - uni 800sketchers ez flex 2 un jeu Noir rose,converse chuck taylor all star high top toile chaussures femmes m3310 - Noir mono,sketchers sketchers marcher marcher les chaussures de femme taille 5,nouveau s merrell kamori eden j211104c glisse sur Noir violet chaussures chaussures,les nouvelles nike dunk à taux bas 309730002 9,5 baskets noires sh bourgogne,sous blindage 's enflammer viii diapositive noir / blanc.,

Dinard 2018: Hommes brisés et Femmes fortes

Posté par redaction, le 30 septembre 2018, dans Dinard, Festivals, Films.

Si on doit synthétiser le pouls du cinéma britannique cette année à travers la sélection du seul festival qui lui est dédié en France, le Dinard Film Festival, on notera deux grandes tendances: des hommes brisés par le destin et des femmes fortes et combattantes.

Le film d'ouverture, Breathe, premier film d'Andy Serkis, a d'ailleurs parfaitement résumé cette synthèse avec un brillant jeune homme condamné à rester immobile à cause de la polio qui le foudroie en pleine ascension et son épouse qui est déterminée à le faire vivre le plus longtemps possible par tous les moyens. Le mari est impuissant, paralysé, tandis que l'épouse regorge de vitalité et de force. On se croyait dans Out of Africa, on bascule dans Mar Adentro.

Des mecs abimés, il y en a eu plusieurs, notamment en compétition. Rupert Everett a écrit un Oscar Wilde en pleine déchéance, entre sa sortie de prison et sa mort à Paris, dévasté par sa condamnation et la maladie. Au point que les spectateurs qui ignorent qui il étai n'apprendront rien de sa période de gloire et de son génie. The Happy Prince est un biopic où les désirs de la vie butent contre une forme de morbidité. Et les autres hommes qui l'entourent ne sont pas en meilleur état, se disputant une partie du grand homme au point de se détruire eux aussi.

Dans Winterlong, de David Jackson, c'est un adolescent abandonné par sa mère, qui est accueilli par un père qu'il ne connaissait pas et qui vit coupé du monde. Deux mâles paumés. Pour eux, il y a de l'espoir: des femmes dont ils tombent amoureux. Las, par un malencontreux accident, leur bonheur va être amoché: les hommes sont parfois bêtes (surtout quand ils sont amoureux).

L'amour est aussi au cœur de Old Boys de Toby MacDonald. L'histoire tourne autour d'un ado brillant, binoclard et maladroit et d'un leader costaud, macho et pas futé. Ce "Cyrano" dans un collège anglais, sous forme de comédie légère, montre toutes les difficultés d'un jeune mâle pour séduire une jeune femme, thème assez récurrent cette année.

Car les femmes, dans la compétition, sont finalement le moteur des diverses intrigues. Il n'y avait pourtant qu'un film sur six réalisé par une cinéaste (malheureusement le moins convaincant de la sélection).

Dans Jellyfish, de James Gardner, Hitchcock d'or et Hitchcock de la critique, les hommes sont faibles mais l'héroïne est une ado déterminée et débrouillarde, jouant le rôle de mère pour sa maman comme pour ses frère et sœur, capable de tout pour gagner de l'argent et ne pas se faire expulser de chez eux. La tonalité sociale à la Ken Loach, l'absurdité d'un système, la mise en scène sans faute de goût auraient suffit à en faire un très bon film. Mais le personnage (et l'actrice qui l'incarne, la jeune Liv Hill), peu charismatique au premier abord, s'avère d'une force exemplaire, joué avec un naturel bluffant.

Pin Cushion et Funny Cow mettent aussi des femmes au centre de l'histoire. Dans le premier, réalisé par Deborah Haywood, c'est une mère excentrique et une adolescente un peu simplette qui veut s'intégrer à une bande de filles, qui conduit à parler de harcèlement, et de rejet. Dans le second, réalisé par Adrian Shergold, on est dans l'Angleterre prolétaire mais c'est bien une femme humoriste qui cherche à faire rire, comme la jeune ado de Jellyfish: les blagues les plus "proches" sont les meilleures.

Et hors de la compétition, les tendances sont les mêmes. Dans The Bookshop, les femmes sont à la manœuvre, de deux classes sociales différentes, dans un village anglais. Les hommes sont soumis, effacés ou carrément à l'écart volontairement pour ne pas se mêler de leurs affaires. Bill Nighy interprète ainsi un "ermite" dévoreur de livres qu'on sent épuisé par les mesquineries de l'humanité.

Dans Men of Honor, avec son gros casting masculin (Sam Claflin, Paul Bettany, Toby Jones, c'est la guerre (celle de 14-18) qui anéantit le moral, le physique et finalement l'humain. Piégés dans leurs tranchées, ils sont littéralement cassés ou envoyés à l'abattoir. Dans Journeyman, Paddy Considine est un boxeur qui va faire le match de trop, s'effondrant sur le ring. Victime d'un grave traumatisme crânien, il a besoin de rééducation des membres et retrouver la mémoire. Les destinées sont aussi chaotiques pour les demi-frères de Eaten by Lions, le jeune Leon dont les espoirs s'amenuisent en grandissant dans Obey, le batteur bipolaire de The Dreamer and the Keeper... Les hommes ont bien du mal à canaliser leurs émotions ou à déclarer leur flamme (Lucid, Crooked House...).

Cet état des lieux reflète finalement une société où l'inégalité des sexes s'inverse. C'est d'autant plus intéressant, peu importe le genre de cinéma ou la forme du film, que les blockbusters américains sont très loin d'avoir été aussi loin, malgré un affichage contraire (ethnies, genres, femmes...) et que les films populaires européens continuent de véhiculer des clichés sexistes. Il n'y avait peut-être pas beaucoup de films réalisés par des femmes mais ce sont bien les femmes qui intéressent de plus en plus le cinéma anglais, cette année en tout cas.

Tags liés à cet article : , , , , , , , , , , , , .

la femme est sous w blindage chaussures tennis uc w sous rapid le - noir - bleu - mauve 5f74d8
Exprimez-vous

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

la femme est sous w blindage chaussures tennis uc w sous rapid le - noir - bleu - mauve 5f74d8